Skip to main content

Stefan Zweig

Ne en Autriche en 1881, Stefan Zweig, desespere par la montee du nazisme, s'est suicide en 1942 au Bresil, ou il avait emigre. Resolument europeen, il fut le biographe eclaire de nombre de ses amis pacifistes. Il est aussi l'auteur de romans - La Confusion des sentiments ou Vingt-quatre heures dans la vie d'une femme - ou il met subtilement en scene sa connaissance de la psychanalyse naissante.